Qu’est-ce qu’un perturbateur endocrinien et comment affecte-t-il ma santé et celle de bébé ?

Les perturbateurs endocriniens sont omniprésents dans notre environnement et ils impactent de manière très négative notre santé. En effet, ils endommagent notre système endocrinien, système qui est responsable de la régulation de nombreuses fonctions corporelles essentielles telles que la régulation de la croissance, du développement, du métabolisme, de la reproduction, du sommeil, de la réponse au stress, de la régulation de la température corporelle, et bien plus encore !

Concrètement, c’est quoi un perturbateur endocrinien ? Pourquoi est-il dangereux ?

Les perturbateurs endocriniens sont des substances qui peuvent interférer avec le système endocrinien en imitant ou en bloquant l’action des hormones naturelles, ce qui peut avoir des conséquences néfastes sur la santé.

Par exemple, les perturbateurs endocriniens sont à l’origine de troubles hormonaux en influençant la production d’hormones thyroïdiennes, d’insuline, d’œstrogènes, de progestérone, de testostérone,… Et ce n’est pas tout ! Ces disrupteurs endocriniens peuvent également avoir des conséquences néfastes sur la santé des enfants et des adolescents puisqu’ils peuvent affecter le développement du cerveau et être liés à des problèmes neurologiques, y compris des troubles du comportement et de l’apprentissage. 

De plus, il a été prouvé que ces substances peuvent nuire au bon développement du fœtus ou du bébé en provoquant des problèmes de croissance, de développement cérébral et de développement sexuel. En effet, certains perturbateurs endocriniens altèrent la fertilité en affectant la production et la fonction des hormones sexuelles. Cela peut donc conduire à des problèmes d’infertilité.

Ensuite, ils peuvent être la cause de certains cancers comme celui du sein et de la prostate et il a été démontré qu’ils affaiblissent le système immunitaire, ce qui rend l’organisme plus vulnérable face aux maladies et infections. 

Et pour finir, les perturbateurs endocriniens ont été associés à une variété d’autres problèmes de santé, notamment des troubles de la thyroïde, des allergies, des maladies cardiaques, des troubles respiratoires et des troubles métaboliques.

Vous l’aurez compris, il vaut mieux les éviter !

Mais comment les repérer et réduire notre consommation ? 

Malheureusement, les 13 perturbateurs endocriniens sont présents dans notre quotidien. Nous pouvons majoritairement en retrouver dans les produits de soins, y compris ceux pour bébés, les produits de nettoyage et jardinage, les plastiques (boîtes en plastiques, biberons, ustensiles de cuisine,..) contenant des bisphénols et des phtalates, les médicaments et contraceptifs hormonaux. 

Néanmoins, pour éviter les perturbateurs endocriniens, vous pouvez examiner attentivement les étiquettes des produits et chercher des mots tels que “phtalates”, “parabènes”, “bisphénols” (comme le BPA qui est très utilisé dans les plastiques), “triclosan” et d’autres produits chimiques connus pour être des perturbateurs endocriniens. 

Certains produits peuvent également être étiquetés comme “sans phtalates” ou “sans parabènes”, ce qui peut être un indicateur de produits plus sûrs. 

Vous pouvez d’ailleurs utiliser des applications telles que Yuka pour scanner vos produits afin de vous assurer qu’ils ne contiennent pas de genre de disrupteurs. 

De plus, il vaut mieux opter pour des contenants en verre ou en acier inoxydable qui ne présentent aucun danger contrairement aux plastiques. Et faites également attention dans le choix des jouets de bébé !

Pour finir, privilégiez des produits avec des compositions naturelles et biologiques qui ont tendance à avoir des listes d’ingrédients plus courtes et plus saines, surtout lorsqu’il s’agit de produits de soins ou des préparations alimentaires pour bébés.

Voici la liste des 13 perturbateurs endocriniens :

1- 4-METHYLBENZYLIDENE CAMPHRE (filtres chimiques à UV)

2- BENZOPHENONE (filtres chimiques à UV)

3- BHA

4- BUTYLPHENYL METHYLPROPIONAL

5- CYCLOPENTASILOXANE

6- DIETHYL PHTHALATE

7- ETHYLHEXYL METHOXYCINNAMATE

8- NONYLPHENOL

9- OXYBENZONE (filtres chimiques à UV)

10- PARABENS (Methylparaben, Propylparaben, Buthylparaben, Ethylparaben, Isopropylparaben, Isobuthylparaben, Benzylparaben)

11- PHENOXYETHANOL

12- RESORCINOL

13- TRICLOSAN

D’ailleurs, saviez-vous que BEBIO n’utilise aucun perturbateur endocrinien dans ses produits ! 

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *